Le grand projet de MGM Resorts sur le secteur des jeux d’argent à Atlanta

Le monde des casinos online ne manque décidément pas de ressources ni d’inspiration. C’est, en tout cas, MGM Grand resort in Macau is seen in the evening of May 15, 2011. REUTERS/Bobby Yipce que le groupe de casinos MGM Resorts a démontré dernièrement dans son dernier communiqué officiel dans lequel il raconte l’ampleur de son prochain projet de jeux d’argent.

Le groupe, bien qu’ayant déjà une place de choix dans le cœur des joueurs se veut devancer la crème des crèmes dans son secteur d’activité, Las Vegas.

Un établissement qui voit tout en grand

MGM Resorts International, c’est déjà un grand nom dans le monde des jeux d’argent. Le groupe compte pourtant agrandir sa renommée en réalisant un projet de très grande envergure en Géorgie, à Atlanta.

Il s’agit, comme on s’en doute bien, de la construction d’un casino, un des plus grands au monde, selon le responsable du groupe, et qui serait capable de faire concurrence avec les géants des jeux de Las Vegas.

Le projet est tout sauf anodin puisque les perspectives du groupe sur les recettes de ce genre de casino en Géorgie sont plus que satisfaisantes.

La Géorgie, un territoire encore pauvre en divertissements

Si MGM Resorts a choisi la Géorgie pour faire construire son casino, c’est parce que la région ne dispose, à ce jour, que d’un maigre panel de divertissements à offrir à ses habitants et à ses visiteurs. La construction de ce type d’établissement sera d’autant plus rentable grâce à la présence de l’aéroport de la région, le plus grand au monde et affichant des flux de touristes venant des quatre coins du globe.

De fait, pour le moment, la ville de Géorgie ne dispose que d’un établissement de jeux vraiment important, établissement qui ne propose en tout que 14 machines de jeux, de quoi satisfaire une infime partie de sa population.

L’ampleur du projet de MGM Resorts sera donc de construire un établissement de jeux d’une dépense de 1 milliard de dollars en créant en même temps un groupe de 3 500 emplois.

Plus que la législation et ça y est !

Le projet ne pourra débuter sa réalisation qu’après l’accord de la région quant à l’installation du groupe MGM sur son territoire.

Un document stipulant les règlementations y afférents est en ce moment en train d’être traité en faisant intervenir 5 lobbyistes ainsi qu’une personnalité de la région, Ron Stephens.

En attendant le verdict sur ce projet d’envergure, MGM Resorts peut d’abord se concentrer sur la construction de son établissement de Springfield, en cours actuellement pour une somme de 800 millions de dollars.